Bla-bla-bla,  Mes courses officielles,  Sports,  swimrun

3e place sur Notre premier swimrun

Comme vous le savez, nous avons finis sur les boîtes ce week-end en terminant 🥉et en Duo 🥳.

.

Cependant vous pourriez penser que c’était une course facile mais attention il y a certaines choses que vous devez savoir…

.

4h30 du mat’ le ⏰ sonne ! Petit dej’ et en 🚗, il nous reste 1h de route pour arriver sur le lieu de la course…

Sur place nous récupérons les dossards et nous imprégnons de l’atmosphère de la course, une chose est sure nous ne sommes pas en retard, nous pouvons même voir le départ de l’ultra et le half 😊. Coucou @benswimrun

.

🆗 Pour revenir sur ce qu’est un swimrun, c’est une course avec alternance de phases de nage et de Trail, ou nous étions en duo mixte pour cette fois, ce qui signifie que nous devons faire la course ensemble, 5m maximum d’écart entre nous en nat, et 15m en course à pied (tout proche quoi). Pour cela nous avons une longe que nous attachons à nos tailles pour éviter de se séparer ou pour tracter 🚜 comme dirai @baptiste_triathlete !

Bref vous l’aurez compris j’avais beaucoup d’appréhension à prendre ce départ parce que je connais Baptiste et je sais qu’il ne va pas rigoler et ne pas me lâcher d’une semelle. Nous avons pourtant établi l’objectif de départ…

.

👱🏼‍♂️ Lui: C’est quoi l’objectif aujourd’hui Séverine ?

👩🏻 Moi: Prendre du plaisir à deux sur une épreuve que l’on ne connaît pas, prendre des repères pour les prochaines à venir, écouter ses sensations et celles de l’autre, puis enfin donner ce qu’il y aura à donner aujourd’hui ☺️.

.

Comme vous avez pu le voir sur les photos ou en stories, nous avons absolument tout sur nous, du départ à l’arrivée. Il n’y a pas de phase de transition comme on peut avoir en triathlon où l’on peut se changer entre chaque activité, on passe de l’une à l’autre avec tout l’attirail de swimrun (chaussures de trail, combi de swimrun, bonnet, lunettes, pullboy, plaquettes, ravitos, eau, etc.., )

.

7️⃣h3️⃣0️⃣ —> Le départ est donné et ça part en Run avec quelques km de descente pour rejoindre le Lac pour faire la Première natation. L’eau est annoncée à 15 degrés, je m’apprête à avoir froid dans l’eau, mais non finalement je la trouve bien 👌🏻.

La première nat’ sera la plus longue 1700m, finalement elle passe bien en 31min on se dit que l’on a trouvé le bon rythme et on sort contents de l’eau.

On fait une deuxième belle transition, et la course pied commence sur un MUR 😵 de presque 2km, on le monte en footing lent, puis marche rapide… on double pas Mal de gens, je suis bien même si ça pique un peu (170bpm) je suis contente d’être là !

Arrivée en haut un petit ravitos nous attends et là mon cauchemar va commencer !

Les bénévoles nous annonce notre classement

« Vous êtes 4️⃣e duo mixte » super merci ! Là je crois que dans la tête de baptiste Le compétiteur ça ne fait qu’un tour… il ne laissera aucun répit jusqu’à la fin 🥵 .

.

La psychologie inversée ne fonctionne pas avec moi… avec tout ce que j’ai vécu avant lui il aurait du le savoir, il aurait du être bienveillant, il me connaît il sait que je suis une battante et que je ne lache rien !!!!

Et bien apparemment il a oublié et il ne m’a pas lâché d’une semelle!

On sera à la bataille avec un couple du km 6 au km 22 , ils sont carrément meilleurs dans l’eau et nous sommes plus à l’aise en course à pied !

Le reste de la course se fera dans la douleur, mentale et physique, les descentes à bloc me laisse déjà des traces sur mes petites jambes, les épaules piquent dans l’eau… bref je suis à bloc 🤪.

Quand je suis dans l’eau j’ai hâte de courir, et quand je cours j’ai hâte de mettre mes jambes dans l’eau froide avec l’idée d’une petite cryo gratis 😂.

.

Bref l’écart commence à se creuser entre le fameux binôme et nous sur la dernière longue course à pied.

Sur les 3/4 derniers km Baptiste change de discours et deviens plus «gentil», évidemment nous avons créé l’espace entre le 4e binôme et nous 🙄 il sait que sauf incident majeur nous serons sur les boîtes !!

.

Je passe cette ligne ravie de cette nouvelle expérience, mais déçue de cette épreuve humaine mal vécue avec mon binôme. Je pense qu’il faut être à l’écoute de l’autre sur ce genre de course. On a encore beaucoup à apprendre pour être au top pour la @gravityrace en octobre prochain, et une certaine personne devrait se remettre quelque peu en question d’ici là 😅.

.

Le swimrun est une très belle expérience et j’invite mes amis triathletes et les autres à tester sans tarder… c’était dingue 🤩.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *