Mes courses officielles,  open swim,  Sports

L’Open Swim Stars

🏁OPEN SWIM STARS 🏅5 KM ✔

Comme vous l’aviez compris, Maud et moi n’étions absolument pas sereines pour prendre ce départ de open swim stars , nous étions même terrorisées (pour ma part c’était clairement le cas… en mode pas sereine du tout depuis plusieurs jours) mais c’est fait.

J’ai franchis la ligne d’arrivée 🏁 c’était inespéré !

Je n’y croyais absolument pas… c’est fou de manque de confiance en moi. (on y reviendra très prochainement dans un article) …

Certains l’auront compris, je fais du triathlon mais la natation ce n’est pas ma partie préférée ! J’ai repris la natation il y a tout juste 1 an après 10 ans sans nager du tout ! (Je n’ai jamais vraiment nager mais avec l’école et la fac nous avions fait un peu de natation comme tout le monde).

Nous avons d’abord eu l’incroyable chance de partir sur la ligne de départ en mode VIP sur un petit bateau, toutes les deux seulement accompagnées des grands Camille Lacourt et Stéphan Caron qui nous livrent leurs conseils pour braver cette épreuve sans encombre.

Théo Curin
Camille Lacourt

Ils nous déposent alors sur le quai et nous voilà sur la ligne de Départ.

Je regarde Maud, elle semble terrorisée on s’embrasse et on se répète que l’on fait ça comme un entrainement et que l’on ne doit avoir aucune pression si jamais ça ne passait pas.

Pour vous résumer un peu ma course en elle même, je dirais que le départ s’est fait en douceur par comme sur certains Triathlon ou te le monde se jette à l’eau les uns sur les autres, à celui qui mettra le plus de coups de coudes à son voisin…

Je prends vite ma place, mes marques et je peux nager sereinement.

Les premiers 3000m se passent très bien je suis entre 1’50-1’40 au 100m je me sens bien 😊 j’ai même le smile, je fais même une pause photo et envoie un grand sourire à mon ami Fred qui me suit depuis les passerelles 😁 !!

Je ne pense pas trop au temps à vrai dire, mais j’avoue jeter un coup d’oeil 1 fois sur 2 quand elle vibre (tous les km) . On est bien dans le canal de l’Ourcq, il fait beau, le soleil commence à descendre doucement et nous laisser une belle lumière dorée… je me sens bien, je ne souffre pas comme j’aurai pu l’imaginer les jours précédents cette course.

Une fois la barrière des 3800m franchie (distance de mon Ironman) je me détends et je ralentis un peu, les épaules chauffent légèrement je me sens bien, je sais que je vais la franchir cette ligne d’arrivée, alors tout va mieux.

Je commence à croiser quelques nageurs avec des crampes qui se font étirés par les gentils messieurs sur leurs kayaks. Merci l’organisation d’ailleurs c’était top, on se sentait vraiment en sécurité !!

Le dernier kilomètre est chargé en algues mais je m’en fiche, j’y suis alors je ne lâche rien !

Je passe la ligne en 1h50 et je vois ma petite Maud qui crapahute l’échelle de l’arrivée elle finit juste devant moi la petite fusée 🚀 ! Je suis hyper fière d’elle.

Je sors de l’eau je vacille un peu, beaucoup, à la folie… je ne suis plus trop lucide, un peu en hypo je pense… un monsieur de l’organisation me récupère et me colle les fesses sur une chaise,  je reprends doucement mes esprits, et je Kiffe ! ☺

Je peux le dire je suis hyper fière de nous, de moi et ce n’est pas souvent le cas ! Je suis ravie d’avoir su dépasser ma peur de l’eau libre et surtout de l’avoir fait avec plaisir.

Je prenais cette épreuve comme une contrainte ou je ne trouverais aucun plaisir et bien au contraire c’était fun !

Encore merci harmonie mutuelle pour cette belle aventure !

Et peut être à l’année prochaine 🤙🏻 📸 @athlepix – Frédéric Poirier 

Un commentaire

  • Julie

    Félicitations Séverine !!
    Je sais ce que c’est, même pour nous triathlètes, de craindre l’eau libre !!
    J’avais prédit le 5km (et vous avais même soupçonnés de vous lancer sur le 10) et déjà pour moi c’est énorme 😱
    Vraiment bravo!! Je te suivrai de près à Nice. Tu es impressionnante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *