Mes courses officielles,  Sports,  Triathlon

Garmin Triathlon de Paris

Aujourd’hui 1an après mon premier Triathlon, je prenais le départ du Triathlon M de Paris !

Ce matin réveil 6h, un petit porridge dans le bidou (on ne change pas les bonnes habitudes) j’enfile ma Trifonction et me voila parti chercher mon Train de banlieue !

1h après me voici enfin sur les lieux, et la j’ouïe dire :

pas de combinaison néoprène, l’eau est à 24,3° (soit 0,3° au dessus)

Bon ok Séverine on reste zen, ce n’est pas grave, après tout tu n’as pas de combinaison quand tu nages à la piscine hein? alors arrête un peu de faire ta chochotte !!! Et puis ça te fera une bonne prépa pour l’ironman de vichy ou la combinaison ne sera surement pas autorisée 😉.

Je m’avance vers le parc et là je vois les copines, elles sont là, magnifiques, souriantes alors je retrouve quelque peu le sourire.

Après une petite interview fort sympathique pour BFM avec les copains,

on se dirige vers le départ pour s’élancer sur la natation, je me jette à l’eau c’est le cas de le dire avec une légère appréhension (je précise légère parce que généralement je suis tétanisée et effrayée avant de mettre les pieds dans l’eau…) après seulement quelques mètres je suis à l’aise, j’ai un bon rythme et je dépasse pas mal de monde. A partir de 1300 m on commence à bien galérer, nous sommes de plus en plus les uns sur les autres et devant moi ça brasse, je prends de sacré coups… mais je me fais la place et au final ça passe. Je regarde la montre 34′ pour 1750 m  🤗 mon meilleur temps sur Triathlon ! Finalement ça me convient de ne pas mettre de combinaison. Bon par contre j’ai une très grosse envie de vomir (3e triathlon ou ça m’arrive – Bizarre à surveiller )

Je fais une T1 pas trop mal, j’aperçois ma meilleure supportrice Laura qui est bien la, elle m’encourage et me booste à bloc pour mon départ Vélo. Je dépose le sac et c’est parti… enfin ma partie préférée 🤪

Je monte sur mon vélo, et je m’attaque à la première partie du vélo… des pavés en veux tu en voilà ! sur 5km c’est horreur, mais on le sait alors on s’accroche et on a mal aux fesses. J’ai Fred mon photographe officiel attitré qui me retrouve sur la course et qui ne perd pas une miette de ma course. Il est génial 🙂 merci encore Fred. Le vélo se passe bien, je ne fais pas ou très peu de drafting, je constate que les groupes devant moi ne sont absolument pas sereins je préfère donc faire mon vélo toute seule… c’était sans compter sur certains cocos qui en on profiter pour prendre ma roue 😳🤭 malin ces garçons. Une petite côte, beaucoup, beaucoup de virages en épingle, donc beaucoup de relances…ça chauffe bien les cuisses, je vous le dis. Bref je pose le vélo je suis hyper fière de moi, j’ai fait le job comme on dit !

Ceci dit c’était sans compter sur la partie Course à pied qui sous ce soleil ☀️ de plomb allait juste nous faire bouillir moi et tous les autres.

Je pars et je retrouve quelques gars du vélo, ils me félicitent pour mon vélo (ils sont trop choux) et on se taquine un peu, ça part fort, puis ça ralenti direct. Le soleil nous sèche totalement je suis à 5’00 au km, je souffre beaucoup de la chaleur, j’ai des nausées🤢 (encore) et je pense lâcher un paté au km 3 mais finalement tout reste dedans 😅. Trop peu de ravito, 1 ravito tous les 5 km mais avec cette chaleur on était assoiffée après 300m lol. J’entends mon prénom plusieurs fois sur la course à pied, ça m’aide à tenir, ça fait tellement de bien. J’entame alors mon second tour, et là surprise

vous refaites le même tour , identique au premier —–> WTF???

mais elle se moque la dame ? sérieux on devait couper sur le pont juste là !! Changement de parcours le jour de la course… finalement se sera 11,5km pour vous régaler sous cette chaleur messieurs, dames…

Bordel, psychologiquement c’est dur, comment peuvent ils nous faire ça?

Bon ok je continue alors, il y a des zones en plein soleil, il fait chaud, de plus en plus chaud! J’arrive au 9e km et j’ai un point de coté (enfin il est présent depuis un moment) je suis contrainte de m’arrêter, je marche  (5 sec je dirais) mais je tenais à le préciser. Je suis clairement dans le mal, j’ai envie d’eau sur mes mains, Bizarre ? oui je sais 😉

J’entre enfin dans le stade et je sais que c’est la fin… je souris, je kiffe et je passe cette belle ligne d’arrivée en 2h44’01 » !


Je finis ce triathlon à la 23e place Féminine mais ce que je retiens surtout c’est ce moment partagé avec toutes les copines, c’est le partage sur la course avec tous ces triathlètes, ces encouragements sur le coté… c’est tout ce dont j’ai besoin pour apprécier infiniment ce sport qui devient pleinement mon sport.

Merci encore à tous. Vous êtes géniaux !!❤

Un commentaire

  • The Stéph

    Un truc de dingue avec toi miss Univers, c’est que tu me faits un Triathlon de folie avec des complications hallucinant mes ou la plupart des gens seraient partis en marche arrière et toi tu t’accroches tu lâche rien et tu apprécies.
    Tu es une femme simple et divinement accrocheuse et une sportive hors du commun.
    Respect championne !!!!
    PS : le classement est secondaire.
    Le plus important c’est ton vécu et ton sourire à l’arrivée et ça ça n’a pas de prix.
    🤗😍😘👏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *