Bla-bla-bla,  Sports

Heureuse et épanouie pourquoi devrais-je me priver de l’exprimer ?

Je suis aujourd’hui  heureuse et épanouie pourquoi devrais-je me priver de l’exprimer ?

Aujourd’hui je peux dire que je suis heureuse. 

Tout juste 15 jours après la réalisation de mon rêve, qui je vous le rappelle était de faire un triathlon XL (full ironman), j’ai envie de vous parler de mon ressentie, de ma vision de la vie aujourd’hui, de ce que je désire pour vous tous également… 

Ça n’a malheureusement pas toujours été le cas, mais aujourd’hui j’ai l’impression d’être pleinement épanouie, et je n’ai pas honte de dire que je me sens bien ! C’est parfois mal accepté que de parler de son bonheur, mais pourquoi devrais-je être désolée de ne pas être malheureuse? 

Pour ceux qui me suivent depuis un bout de temps, vous vous rappeler surement 2 ans en arrière de cette fameuse descente aux enfers que je vivais, de cette libération que j’ai connu en septembre 2016 après ma séparation avec un être maléfique. (Je ne parle absolument pas de Matthieu pour ceux qui le connaissent) 

Cet homme à bouleversé ma vie et la complètement détruite de A à Z, il a effacé ma mémoire soit tous les souvenirs de ma vie d’avant ( ben oui plus facile de détruire quelqu’un quand on lui enlève tous ces bons souvenirs ). Je ne sais pas exactement par quel processus il est passé pour réussir à faire tout ça, mais c’est venu très progressivement au départ, puis de manière très accéléré sur la fin. Nous mettrons des mots que tardivement sur tout ceci mais j’étais en pleine dépression, une dépression très poussée pouvant mener au suicide. 

Je n’étais plus rien !!! A ses yeux je représentais toutes les merveilles du monde le matin et toutes les pires choses dès 10h du mat’ ! 

Il a réussi à faire de moi ce qu’il voulait, à base de culpabilité entre autres ! 

Je me détestais de le laisser me faire ça, mais je ne pouvais me défaire de lui… je le détestais d’avoir envie de mourir, de pleurer quotidiennement à cause de lui et de ce que je ressentais auprès de lui. Je culpabilisais de tout ce que je faisais vivre à mes proches, toutes ces inquiétudes, tout ce mal que je leur procurais de part mon mal-être. 

Je me suis éloigné de tout, de tout le monde aussi, je disais avoir une vie épanouissante avec des hauts et des bas, mais réellement je vivais un enfer ! Il est possible que lui aussi ressentait ça… c’est parfois ce que je me demande, mais je ne veux absolument pas le plaindre ou lui trouver d’excuses, je l’ai bien trop fait dans le passé. 

Vous êtes nombreux à me demander comment je fais pour être heureuse, toujours avoir la pêche, la motivation, cette persévérance, etc… 

Et bien je vous réponds qu’elle n’a pas toujours été la et que parfois dans la vie il y a des passes beaucoup plus difficiles que d’autres, mais que nos rêves et nos ambitions ne sont jamais trop grands, qu’il faut se battre pour parvenir à les réaliser, mais qu’il faut aussi parfois arrêter de mener le combat et de lâcher prise pour vivre pleinement chaque instant. 

Je me suis libérée de cet homme en Septembre 2016 suite à une fracture de la mâchoire qu’il m’avait faite en frappant ma tête plusieurs fois au sol, juste après avoir tenté de m’étouffer avec l’oreiller ! (oui si peu ) 

Ok je suis parti, mais je n’étais pas guérie, non pas guéri du tout même… Il a tenté de rester dans ma vie pendant plusieurs mois tentant de faire de celle-ci un enfer quotidien. 

Je n’arrivais pas à reconstruire quelque chose de stable la dessus avec qui que ce soit !

Le manque de confiance en moi était omniprésent, je me sentais ridicule dans chaque chose que j’entreprenais, je n’avais plus la force. Même recevoir des amis chez moi et leur préparer la cuisine était un combat contre moi même. Il m’arrivait encore d’avoir des envies d’en finir avec tout ça. 

J’ai alors mis plus d’un an de demi à me relever, je me suis battu chaque jour, seule ou avec Baptiste. 

Baptiste qui voulait simplement que j’oublie, que je passe à autre chose, que j’avance… mais c’était dur, je faisais des crises en pagaille. Il a été fort, il est resté auprès de moi en essayant de comprendre un peu ce que j’avais pu vivre comme Enfer. Je ne le remercierais jamais assez d’avoir été si compréhensif sur tant de choses de ma vie passée. Merci mon amour <3 

Mais alors aujourd’hui, pourquoi je vous parle de tout ça? Et bien parce que je vous trouve encore trop nombreuses à me demander ou je trouve cette force? Et que je veux vous montrer que je ne suis pas née FORTE, j’ai moi aussi vécue des choses très difficiles (et croyez moi celle que je vous raconte ci-dessus n’est qu’un échantillon de ma vie). 

Je veux simplement ici, et sans aucune prétention vous rappeler que la force vous devez aller la chercher au plus profond de vous. Vous devez trouver la cause de ce mal-être ou de ce qui vous empêche d’avancer et de vous épanouir pleinement. 

Attention, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, nous le savons tous. Je connais moi aussi des hauts et des bas dans ma vie quotidienne, que se soit dans ma vie perso (couple, amis, famille…) ou au boulot (contrariété, manque de résultats…) , mais ce n’est pas ce qui fait notre malheur ou notre bonheur croyez moi. Le bonheur est une quête interne, un bien-être intérieur qui ne demande qu’à être exploité. 

Je suis persuadé, que tous ici pourrez trouver ce bonheur, cette sérénité intérieure qui vous rendra simplement heureux, bien, conscient de tout ce que vous faites. 

Je ne le dis pas assez souvent, mais je suis tellement bien entourée si vous saviez! L’impression d’être entourée de personne bienveillantes et pour tout ça je tenais a vous remercier, vous mes lecteurs mais aussi et surtout ma famille, mes amis et bien entendu mon amoureux. 

Merci à ceux qui sont resté là, ceux qui n’ont pas pris la fuite, ceux qui ne m’ont pas jugé, ceux qui ont juste continuer de m’aimer pour celle que j’étais avant ça et surtout pour celle que je suis devenue (surement en partie suite à ça).

Tout le monde à le droit au bonheur, n’ayez pas honte d’exprimer votre bonheur. 

Je vous souhaite de trouver cette paix intérieure. 

Un commentaire

  • Gabie

    Cet article est touchant mais je comprend maintenant pourquoi tu t’es éloignée mais je t’ai tjs suivi et je le ferais encore … je te trouve merveilleuse comme fille ! Plein de pensées pr toi et se revoir me ferait plaisir .. gros bisous 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *