Bla-bla-bla,  Sports,  Triathlon

Quelques conseils pour réussir son premier Triathlon

Le triathlon est un sport à part entière, je pense qu’il est préférable de le voir de cette manière et non comme l’enchaînement de trois disciplines.

Cependant si vous aimez nager, rouler et courir, mais que vous ne connaissez pas encore l’enchaînement des trois… alors pourquoi attendre plus ?

Pour un premier triathlon je dirais qu’il faut y aller progressivement et ne pas être trop ambitieux dans le choix du format. Pourquoi ne pas commencer par un format S ?

Personnellement j’ai commencé par un triathlon M, soit la distance olympique qui représente : 1500 m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied.

Par où commencer avant de se lancer ?

Dans un premier temps il faudra déterminer le volume d’entraînement hebdomadaire qui restera raisonnable et équilibrée en fonction de vos obligations familiales et professionnelles.

Si votre emploi du temps est très chargé, je vous recommande de faire une à deux séances de natation par semaine, une à deux séances de course à pied et au moins une sortie vélo par semaine le dimanche par exemple.

Pour l’entraînement de natation essayez de vous faire accompagner Par un maître nageur ou par un ami qui a déjà une bonne technique de crawl et pourra vous donner de bons conseils et les lignes directives pour une nage efficace.

Si vous n’avez jamais fait de natation de votre vie, sachez qu’il n’est pas obligatoire de savoir nager un crawl parfait, vous aurez une combinaison lors de votre course qui vous permettra une certaine flottaison ( 👌🏻 petite astuce : il n’est pas obligatoire d’acheter une combinaison car cela nécessite un budget élevé, vous pourrez louer des combinaisons de natation pour la journée de votre compétition)

L’avant course et les jours précédents la course :

Il est important que la logistique et le matériel ai été réfléchi en amont.

Tachez à connaître le lieu et l’heure de départ de la course.

La veille de la course vérifier que tout votre matériel est dans votre sac, j’utilise très souvent une check list pour éviter d’oublier quoi que ce soit.

Je vous conseille d’arriver au moins 2 heures avant le départ de la course pour pouvoir vous installer correctement et ne rien oublier.

Lors de la dépose du vélo essayer de bien repérer son emplacement pour éviter d’avoir à réfléchir par manque de lucidité en sortant de l’eau ! Repérez les entrées/sorties de l’aire de transition.

Avant le départ de la course prévoir quelques minutes pour enfiler sa combinaison Néoprène et ne surtout pas oublier de se mettre de la vaseline aux points de frottements tels que le cou, les coudes, les poignets et les chevilles… Cela vous empêchera de vous faire des irritations qui pourraient vous faire souffrir sur le reste de votre course.

Je vous conseille de prendre une bonne dizaine de minutes pour faire tout ceci dans le calme et sans pression !

Pour ce qui est de la partie natation, je vous conseille d’avoir regardé en amont les trajectoires à adopter, le positionnement des bouées, etc.

Visualiser bien le parcours et en cas de doute n’hésitez pas à demander conseils aux arbitres ou à participer au briefing d’avant course.

Pendant l’épreuve n’hésitez pas à lever la tête pour vérifier le positionnement des bouées et être certain que vous êtes sur la bonne trajectoire, ça vous évitera de faire 200 m de plus à l’arrivée (ma spécialité).

🏊‍♀️🏊🏻‍♂️

En natation il peut y avoir 2 types de depart:

🔺MASS START ou 🔺ROLLING START

🔺 Le rolling start, c’est laisser partir quelques nageurs à la fois à quelques secondes d’intervalle, la nage est alors un peu moins mouvementé.

🔺 Lors d’un départ mass start ça signifie que tout le monde part en même temps, pour les débutants je vous conseille de partir sur les extrémités ou à la fin pour éviter un maximum de prendre des coups , et donc de paniquer, comme ça a pu être le cas pour moi sur mon premier triathlon L ( J’ai voulu abandonner au bout de 30 secondes tellement je me faisais nager dessus). On ne vas pas gagner son premier triathlon et je pense qu’il vaut mieux perdre quelques secondes à nager au calme et sans stress plutôt que de se sentir en guerre avec les autres participants durant toute la natation.

Sachez tout de même que dans les deux cas, la natation n’est pas aussi tranquille que lorsque l’on s’entraine seul en piscine, ça n’a rien avoir.

T1:

Dès votre sortie de l’eau, je vous conseille de garder vos lunettes sur la tête ainsi que votre bonnet (pour éviter qu’ils tombent pendant votre course vers votre vélo).

Commencez alors à enlever votre combinaison, enlever les manches et descendez votre combinaison jusqu’à la taille tout en courant vers votre vélo, une fois devant votre vélo finissez d’enlever votre combinaison, essuyer vous si vous avez peur d’avoir froid sur le bike ! Puis concentrez vous sur la partie bike.

Dans un premier temps mettez votre casque sur votre tête et fermer la jugulaire avant même de toucher au vélo sous peine de prendre une pénalité. Enfiler ensuite votre porte dossard en prenant le temps de placer votre dossard dans le dos.

Enfiler ensuite des chaussettes pour ceux qui n’ont pas l’habitude de faire du vélo sans.

Récupérer vos ravitos (s’ils ne sont pas déjà sur votre vélo…).

Pour les Chaussures de vélo vous avez deux options, soit vous les mettez directement à vos pieds et vous courez jusqu’à la sortie de la transition 1 avec (cette option est conseiller pour les débutants) soit vous les accrocher directement sur vos pédales de vélo et vous les enfilerez en même temps que vous pédaler à la sortie de votre T1.

⚠️ attention, vous ne pourrez monter sur votre vélo qu’après la ligne matérialisé au sol.

img_5327-1.mov

https://severinedacosta.com/wp-content/uploads/2019/04/img_5327-1.mov

🚴🏻‍♀️🚴🏼‍♂️

Durant le parcours vélo vous n’avez pas le droit au « drafting » (sauf si le règlement l’autorise) c’est-à-dire que vous ne devez pas rouler derrière un autre concurrent pour bénéficier de l’effet d’aspiration, vous devez respecter une certaine distance.

Pendant le parcours vélo vous devez rester lucide et gérer votre allure comme vu à l’entraînement ! Ce conseil est très personnel mais pour moi il semble essentiel, il s’applique tout particulièrement pour les Triathlon longues distance ou Les triathlons XL ⚡️⚡️⚡️.

Pensez à vous hydrater régulièrement et à manger vos ravitaillements avant de sentir la sensation de faim, parce que croyez moi quand celle-ci sera là, il sera déjà trop tard… attention à l’hypoglycémie elle ne pardonne pas.

À la fin de votre vélo n’hésitez pas à tourner les jambes pour faciliter le passage du vélo à la course à pied. Généralement je finis petit plateau et je mouline à bloc !

T2:

Attention une fois de plus, vous devez descendre du vélo avant la ligne matérialisée au sol à l’entrée du parc à vélo.

Votre Casque doit rester sur votre tête avec la jugulaire serrée jusqu’à ce que le vélo soit posé à votre emplacement.

https://severinedacosta.com/wp-content/uploads/2019/04/img_5138.mov

Une fois votre vélo et votre casque posé changez vos chaussures (généralement on met des lacets qui ne nécessite pas de faire de noeud pour gagner du temps pendant la transition) tournez votre ceinture élastique, le dossard doit être placé devant.

🏃🏻‍♀️🏃🏻‍♂️

Vous partez alors sur la partie course à pied, Votre Foulée sera très certainement un peu lourde au démarrage mais rassurez vous, avec une bonne préparation vous retrouverez rapidement vos sensations et vos allures.

N’hésitez pas à boire et manger sur chaque ravitaillement !

https://severinedacosta.com/wp-content/uploads/2019/04/img_8797.mov

Personnellement je prends mes propres ravitos sur les courses.

On reparle de mes ravitos sur un autre article très vite !

Bon il ne reste qu’une chose à dire… Foncez et souriez vous êtes bientôt Triathlete ⚡️⚡️🤘🏻.

J’espère que cet article pourra vous aider à appréhender votre premier triathlon dans les meilleures conditions.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *